Visuel principal de l’article
Accès à l'alimentation par les chèques-service
Légende image
Groupe Oasis, quartier Est de Blois
Contenu national
Thème
Alimentation
Commune
Loir-et-Cher

Bilan des actions "covid" en Loir-et-Cher

Paragraphes de contenu
Ancre
0
Texte

Dès le 17 mars 2020, le Secours Catholique du Loir-et-Cher a fermé ses accueils et réorganisé son accompagnement dans le département, en mettant en place de nouvelles formes de fraternité de proximité. 


La première urgence devant laquelle nous nous sommées trouvés a été de permettre aux plus démunis l’accès à l’alimentation. Nous avons déployé un réseau de bénévoles distributeurs de chèques-services dans tout le département.  Ainsi 42.400 € de chèques-services ont été distribués à 400 foyers.  Nous avons agi dans des secteurs géographiques où historiquement nous n’étions pas présents : Lamotte-Beuvron, Contres, Chaumont-sur-Loire... et ceci, grâce aux nouveaux partenariats avec des paroisses ou la conférence de Saint-Vincent-de-Paul...


La deuxième urgence que nous avons dû affronter a concerné  la lutte contre l’isolement des personnes. Durant le confinement, nous avons lancé une chaîne d’appels téléphoniques. Six bénévoles ont appelé quinze personnes par semaine. Ces personnes étaient orientées par les travailleurs sociaux ou les équipes locales du Secours Catholique. Toutes les équipes ont spontanément animé des chaînes d’appels locaux, permettant de prendre des nouvelles des bénévoles comme des personnes accompagnées. En dix semaines, nous estimons que près d'un millier de coups de téléphone ont été passés à cette fin. 


Nous avons vécu ces semaines au fil des annonces gouvernementales et au fil des directives du Secours Catholique-Caritas France. Nous avons été en contact régulier avec les autres associations de solidarité, la préfecture, la direction départementale de la Cohésion sociale et de la protection des populations...
Cet engagement exceptionnel a été possible grâce à la mobilisation des bénévoles du Secours Catholique, nouveaux et anciens. Ils ont su s’adapter et réinventer leurs modes d’intervention.

Auteur et crédits
©Secours Catholique
Lire aussi