Délégationdu Loir-et-Cher

Merci d’avoir poussé notre porte

Supplément Messages - n° 711 - avril 2016

« J’étais un étranger et vous m’avez accueilli… » (Matthieu, 25, 35)

publié en mai 2016

Bien que représentant une part inférieure à la moyenne nationale (30 %), 20 % des personnes accueillies par les équipes Secours Catholique du Loir-et-Cher sont étrangères, en provenance de territoires très divers d’Afrique, d’Asie ou d’Europe de l’Est – Arménie, Bosnie, Kosovo, Mongolie, Roumanie, Russie, Serbie, Ukraine… – et ces dernières années, d’Irak et de Syrie. Si la plus grande majorité de ces personnes sont accueillies à Blois, d’autres lieux d’accueils sont aussi concernés comme à Mondoubleau, à Salbris, à Selles-sur-Cher, à Vendôme.

Arrivés dans un pays inconnu, de culture et de mode de vie différents, dans une incompréhension de notre langue, pourquoi ces étrangers viennent-ils de façon aussi naturelle dans nos accueils ? Ont-ils compris le sens profond du mot « catholique », qui place au cœur de notre mission « l’accueil inconditionnel » des personnes, « sans distinction de nationalité, de religion », respectueux de leur dignité et de leur responsabilité ? Leur premier souhait est de se poser dans des environnements chaleureux, d’y trouver une présence active, l’écoute de ceux qui ne jugent pas, un sourire donné avec le cœur qui débouche sur des relations de confiance réciproque.

Avec une volonté farouche de s’intégrer, ils apprennent notre langue en suivant des cours d’alphabétisation, ils s’organisent pour poursuivre leurs études, ils se mettent en situation de pouvoir trouver un jour un emploi. Ils nous sollicitent aussi pour devenir bénévoles dans tous types d’activités : accueil, gestion de dossier, soutien informatique, interprète pour les nouveaux arrivants, mais aussi dans des tâches plus ingrates comme celles dans lesquelles se sont engagés ces jeunes Africains qui, tous les matins, vont chercher les produits invendus des supermarchés pour approvisionner l’épicerie sociale. Tous ces moments de rencontres créent au sein des équipes des liens forts de partage, d’échanges interculturels, d’enrichissement réciproque.

Ce « vivre-ensemble » contribue à changer le regard des bénévoles et de tous les publics que nous rencontrons, à lutter contre les préjugés, à apporter des contre-vérités face aux informations médiatiques multiples, éparses […]. C’est aussi notre rôle d’éveiller et de sensibiliser à l’accueil de l’étranger. Tous nous donnent chaque jour une leçon de courage, de ténacité, de générosité. Leurs sourires nous interpellent sur le sens à donner à nos vies. Merci à ceux qui ont choisi de pousser notre porte.

Martine Joly
Présidente du Secours Catholique Loir-et-Cher

>> Télécharger le document :

Supplément Messages - n° 711 - avril 2016

Imprimer cette page

Document

Consulter le site national